Embellir Val-d'Or


Trucs et Astuces

28 septembre 2011

CAPSULE HORTICOLE # 20

LES SEMIS

Les semis intérieurs de fleurs, de fines herbes ou de légumes vous donnent une longueur d’avance sur la saison, tout en vous offrant la possibilité de semer des variétés inhabituelles, principalement lorsque ces variétés ne sont pas offertes localement. Il est toutefois possible de trouver aisément des semences auprès d’entreprises locales ou auprès d’entreprises de vente par correspondance.


UN CALENDRIER POUR VOS SEMIS

Considérant que chaque plante a sa période de croissance bien déterminée, il est primordial de fabriquer votre propre calendrier pour vos semis; une abondante littérature virtuelle comprenant des modèles de calendriers conçus selon la durée de croissance des légumes, des fleurs (annuelles ou vivaces) et des fines herbes existe, notamment :  www.lesbeauxjardins.com/jardinons/annuelles/ansemisint.htm


LES CONTENANTS POUR SEMIS

On peut utiliser n’importe quel contenant à la condition qu’il soit pourvu de trous de drainage (s’il n’en a pas, percez-y des trous). Vous pouvez aussi utiliser les godets de tourbe (en vente dans les centres de jardin) pour les semis à racine fragile qui peuvent alors être repiqués en pleine terre sans enlever le godet biodégradable qui laissera passer les racines.

 

PRÉPARATION DE CERTAINES GRAINES

Il arrive que certaines graines aient un épiderme très dur, ce qui peut rendre la germination plus difficile. Pour une germination plus facile, on doit faire une petite brèche dans la graine avec un coupe-ongle (de préférence) pour permettre la pénétration de l’eau; on peut aussi les faire tremper dans de l’eau tiède au moins 24 heures.

 

LES SEMOIRS

Pour semer de façon précise, il existe des semoirs ajustables qui laissent tomber une seule graine à la fois. Vous pourriez aussi utiliser un semoir fait maison : utilisez une feuille de papier blanc, pliez le papier en deux et ouvrez le en V. Tenez votre semoir au-dessus de la surface à semer, penchez-le à angle et tapez doucement dessus, les graines tomberont une à une. Pour les graines très fines, utilisez une salière pleine de graines et agitez-la au-dessus de la surface à couvrir.

 

LA BONNE PROFONDEUR POUR LES SEMIS

En général, le sachet des semences indique la profondeur et l’espacement des semis. N’enterrez pas les graines très fines; leur petitesse indique que, dans la nature comme au jardin, elles préfèrent germer à la surface du sol.

 

ECLAIRAGE DES SEMIS

Les meilleurs résultats sont obtenus lorsque vous placez vos semis et plants sous une lampe fluorescente; les fluorescents « Cool White » dégagent beaucoup de rayons bleus, exactement ce qu’il faut pour avoir des plants compacts et verdoyants. Suspendez une lampe à deux tubes à environ 15 cm du terreau; quand les semis lèvent et se mettent à pousser, remontez la lampe pour qu’elle soit toujours à 15 cm de la tête des plants. Pour une bonne croissance, les semis doivent recevoir plus de douze heures de lumière par jour; utiliser une minuterie réglée pour quatorze à seize heures pour obtenir de meilleurs résultats.

 

ARROSAGE DES SEMIS

Le taux d’humidité du mélange doit être surveillé régulièrement; trop sec, la germination n’aura pas lieu; trop humide, les plantules pourriront. Tant qu’ils ne sont pas levés, arroser les semis en pluie fine afin de ne pas déterrer les graines. Une fois les plantules levées puis repiquées, arroser avec un léger filet d’eau au pied (éviter de mouiller le feuillage).

 

ACHAT DES SEMENCES

Des vieilles graines ou des graines mal entreposées ont moins de chance de germer. Achetez toujours des semences datées de l’année de plantation et obtenez-les de sources connues et fiables.


En terminant, voici quelques références pour vous accompagner dans la préparation de vos semis pour le printemps 2012.

Hodgson, Larry, Les 1 500 trucs du jardinier paresseux, Édition Broquet (2006)

Hodgson, Larry, Le grand livre de l’aménagement paysager pour le Québec, Édition Broquet (2008)

Sites Web : il en existe une foule, tous plus intéressants les uns que les autres.

N’hésitez pas à vous adresser à votre marchand horticole, il sera ravi de vous aider.


Réalisation du Comité Embellir Val-d’Or, collaboration spéciale Sandor Mendi, jardinier


CETTE CAPSULE EST LA DERNIÈRE D’UNE SÉRIE DE 20 CAPSULES HEBDOMADAIRES PUBLIÉES depuis le 18 mai 2011.

Ces capsules ont été rédigées par Céline Gaudet, responsable du Comité Embellir Val-d’Or, en étroite collaboration avec Irène Mercier et Lorraine Lafond, horticultrices.  



© 2019 Embellir Val-d'Or