Embellir Val-d'Or


Trucs et Astuces

25 mai 2011

CAPSULE HORTICOLE # 2

LA ZONE DE RUSTICITÉ ...  POUR UN JARDIN DE FLEURS RÉUSSI

La rusticité est une cote attribuée aux plantes basée sur leur capacité à résister au gel. Connaître sa zone de rusticité est d’une importance capitale pour réussir ses cultures et aménagements; Agriculture Canada procède au classement des plantes selon le climat local.

Apprenez-la par cœur; c’est facile car notre zone consiste en un seul chiffre accompagné parfois d’une seule lettre. Au Québec, la nouvelle carte indique 8 zones lesquelles sont représentées 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8. Parfois la zone est divisée en deux (a ou b) ce qui veut dire qu’une zone pourrait être 5a ou 4b. Plus le chiffre est petit, plus l’hiver est froid, ce qui revient à dire que 1 est plus froid que 2 et que a) est plus froid que b).

Maintenant que vous connaissez et comprenez la signification d’une zone, lorsque vous procédez au choix de vos plantes, cherchez celles qui correspond à notre zone ou à toute zone inférieure. Par convention, on écrit uniquement la zone maximale, c’est-à dire la zone où la plante peut survivre. À Val-d’Or et les environs, nous vivons en  zone 2 , il nous faut donc choisir des plantes des zones 2 ou 1.

Si vous consultez un livre américain ou européen, soyez très prudent en ce qui concerne les zones; en effet ces zones ne correspondent pas à celles habituellement utilisées au Canada et développées par Agriculture Canada.

Par ailleurs, les variations climatiques observées d'une année à l'autre et les techniques de jardinage employées peuvent également avoir une incidence sur la survie des plantes en un lieu donné. Ainsi, il peut arriver qu’un terrain possède un microclimat très localisé et qui est plus chaud ou plus froid ou plus sec, humide, venteux. Comme la neige isole contre le froid, certains jardiniers peuvent présumer que la température dans un coin où la neige s’accumule toujours est plus élevée qu’ailleurs sur le terrain. Si c’est le cas, il serait parfois possible de cultiver des plantes de zone 3, si vous êtes en zone 2; mais cela ne fonctionne vraiment que pour les plantes qui restent couvertes par la neige l’hiver. Pour les plantes qui la dépassent, mieux vaut respecter la zone générale de la région.

Il est sans doute plus sage de se satisfaire des  milliers de végétaux bien adaptés à notre zone que de prendre des risques et devoir replanter la moitié des plants sur son terrain.

Le Comité « Embellir Val-d’Or », sous l’égide de Val-d’Or, ville en santé est composé d’hommes et de femmes qui travaillent à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens notamment par le soutien à l’embellissement des espaces résidentiels.

 

Il existe de nombreux sites Web qui peuvent également vous fournir des informations pertinentes sur les zones de rusticité, notamment :

 http://sis.agr.gc.ca/siscan/nsdb/climate/hardiness/intro/html

Ou

 http://micasa.ca/maisonpassion/jardin/vj_rusticité_a_0410-can.html

Larry Hodgson, Les 1500 trucs du jardinier paresseux, Editions Broquet ( 2006)

N’hésitez pas à vous adresser à votre marchand horticole concernant notre zone de rusticité; il sera ravi de répondre à vos questions. 

 

Réalisation du Comité Embellir Val-d’Or, collaboration spéciale Sandor Mendi, jardinier



© 2019 Embellir Val-d'Or