Embellir Val-d'Or


Trucs et Astuces

27 juillet 2011

CAPSULE HORTICOLE # 11

LE PINCAGE DES PLANTES

Pour favoriser la floraison et contribuer à une productivité élevée des plantes, il existe 2 techniques de base soit supprimer les fleurs fanées et pincer les plantes.

 

SUPPRIMER LES FLEURS FANÉES

Supprimer les fleurs fanées de vos annuelles est une opération qui provoque un regain de vie chez la plante; en effet, la production de graines demande beaucoup d’énergie à la plante. Supprimer les fleurs fanées avant qu’elles ne se transforment en graines stimule les nouvelles pousses et fait de la place pour de nouvelles fleurs permettant aux plantes de rester belles, en bonne santé et productives tout l’été.

Des annuelles telles que les pétunias, les gaillardes, les tagètes, les géraniums, les mufliers, les zinnias, les calendulas, les verveines et les dahlias bénéficient grandement d’un tel nettoyage régulier.

 

PINCER LES PLANTES

Pincer les plantes annuelles est une opération qui favorise une croissance renouvelée et permet de produire un plant plus fourni et plus florifère. Le pince- ment évite l'allongement de la tige principale d'une plante; en effet, dès qu'il est pincé le plant stoppe sa croissance en hauteur pour pousser en largeur.

Mais comment procède-t-on ? Lorsque les plantes ont atteint une hauteur de 5 à 10 cm, pincez avec les ongles du pouce et de l’index ou coupez avec un couteau ou un sécateur, l'extrémité d'une tige afin d'enlever la dernière feuille ou la dernière paire de feuilles qu'elle vient de faire. Cette technique provoque la naissance de branches latérales ce qui sert à étoffer le plan, de sorte qu’il reste trapu, solide et porteur de nombreuses inflorescences. Vous verrez, c’est simple comme tout, et c’est un travail sympa et utile, voire indispensable. Il est recommandé de répéter l’opération dès que nécessaire; en effet, par des pincements successifs, une branche se divise en deux puis en quatre donnant ainsi une belle touffe et, dans certains cas, permet d’éviter le tuteurage.

Rappelez-vous que pour chaque pincée, deux ou trois autres branches pousseront. Bien que ce procédé retarde un peu le début de la floraison, en échange de cet effort, vous obtiendrez une plante buissonnante, dense et florifère.

Pincer les plantes vivaces est la même opération que pour les plantes annuelles sauf qu’elle se pratique lorsque les vivaces atteignent environ 30 cm de hauteur.

NOTE :  On dit pincer car cela peut être fait avec les ongles mais il est toujours possible d’utiliser un outil plus tranchant et bien propre (couteau ou sécateur) afin d’avoir une coupure nette.

 

En terminant, voici quelques références pour vous accompagner dans le pinçage de vos plantes annuelles et vivaces :

Larry Hodgson, Le grand livre de l’aménagement paysager pour le Québec , Éditions Broquet (2008)

Larry Hodgson, Les 1500 trucs du jardinier paresseux , Éditions Broquet (2006)

Sites Web : il en existe une foule, tous plus intéressants les uns que les autres

N’hésitez pas à vous adresser à votre marchand horticole, il sera ravi de vous aider. 

 

Réalisation du Comité Embellir Val-d’Or, collaboration spéciale Sandor Mendi, jardinier 



© 2019 Embellir Val-d'Or