Embellir Val-d'Or


Trucs et Astuces

3 août 2011

CAPSULE HORTICOLE # 12

LE PAILLIS ET SES BIENFAITS

Le paillis est une couche de matériau généralement organique destiné à ajouter des éléments nutritifs au sol en se décomposant. Étendu aux pieds des plants, il fait échec aux herbes indésirables, ralentit l’évaporation du sol et réduit sa température. Ces matériaux organiques amendent le sol en se décomposant en plus d’agir comme isolant thermique sous les climats froids.

L’utilisation d’un bon paillis change complètement la façon de jardiner... et pour le mieux, du moins si vous calculez qu’obtenir d’aussi beaux résultats avec moins d’efforts est un pas en avant.

En effet, un sol bien « paillé » d’au-moins 7 à 10 cm de matière organique est moins sujet aux mauvaises herbes, à la sécheresse, au réchauffement excessif du sol, aux dommages aux racines et aux troncs causés par la tondeuse ou autres outils de jardinage ainsi que par le piétinement.

Le sol reste meuble et léger sous un paillis ce qui a un effet très stimulant sur les racines.

 

SORTES DE PAILLIS

On retrouve essentiellement trois sortes de paillis sur le marché :

1. Les paillis inertes sont des paillis strictement ornementaux qui ne se décomposent pas et qui n’apportent aucune nourriture au sol; l’utilisation de cette sorte de paillis exige que des fertilisations régulières soient faites afin de fournir aux plantes l’énergie et la vigueur dont elles ont besoin pour croître et se développer

2. Les paillis de longue durée sont souvent jolis et parfois même teints de différentes couleurs ; leur rôle est surtout esthétique. Ils cachent bien le sol et donnent un fond uniforme aux plates-bandes. Ils réduisent la pousse de mauvaises herbes, gardent le sol plus frais et réduisent la transpiration et de ce fait, les besoins en arrosage. Comme le paillis de longue durée reste sur place très longtemps, des déchets de toutes sortes (poussière, sable, feuilles mortes et autres), finissent par s’y accumuler et il se laisse alors envahir par les mauvaises herbes.

3. Les paillis décomposables se décomposent rapidement en enrichissant le sol, retiennent l’eau permettant de réduire les besoins en arrosage, empêchent la germination des plantes indésirables, et surtout éliminent le besoin de sarclage ou de binage. Par contre, et comme son nom l’indique, on doit en rajouter régulièrement (une fois l’an ou aux deux ans selon le besoin). 

 

En terminant, voici quelques références pour vous accompagner dans la mise en place d’un bon paillis dans votre plate-bande ou votre potager.

Larry Hodgson, Les 1500 trucs du jardinier paresseux , Éditions Broquet (2006)

Larry Hodgson, Le grand livre de l’aménagement paysager pour le Québec , Éditions Broquet (2008)

Sites Web : il en existe une foule, tous plus intéressants les uns que les autres

N’hésitez pas à vous adresser à votre marchand horticole, il sera ravi de vous aider. 

 

Réalisation du Comité Embellir Val-d’Or, collaboration spéciale Sandor Mendi, jardinier 



© 2019 Embellir Val-d'Or